EN

Foire aux questions :Sondage sur le journalisme face à la haine en ligne

À propos du sondage sur le journalisme face à la haine en ligne

Où trouver les résultats du sondage?

Les résultats seront présentés à la conférence virtuelle #CestAssez Défendons le journalisme et la démocratie. L’évènement se déroulera sur deux jours et est ouvert à tous les journalistes et professionnels des médias. Nous vous invitons à vous inscrire à l’évènement : 2 novembre, 9 novembre. Restez à l'affût, plus d'informations seront partagées dans les semaines à venir!

Qui peut répondre au sondage?

Ce sondage s’adresse à tous les journalistes et professionnels des médias canadiens en activité.

À quel type de questions m’attendre dans le sondage sur le journalisme face à la haine en ligne?

Les questions du sondage porteront sur vos expériences relatives à la haine et au harcèlement en ligne; d’autres questions d’ordre démographique nous aideront à comprendre et à comparer les résultats.

Pourquoi ce sondage sur le journalisme face à la haine en ligne?

La montée du harcèlement en ligne envers les journalistes et les professionnels des médias est un problème grave qui secoue notre industrie. Bien que ce phénomène mondial ait été mis en lumière dans une série de rapports internationaux, nous cernons mal l’ampleur de la menace au Canada. Ce sondage vise à recueillir d’importantes données sectorielles qui nous permettront de mieux comprendre comment le problème se manifeste ici, de soutenir les personnes qu’il touche directement et d’appuyer nos démarches pour la mise en place d’initiatives visant à réduire, sinon à prévenir, la haine en ligne.

Qui est derrière ce sondage?

Ce sondage est mené par Ipsos et commandité par CBC/Radio-Canada, en collaboration avec l’Association canadienne des journalistes (ACJ), Médias d’Info Canada (MIC), l’association des Journalistes pour les droits humains (JDH), le Conseil national de la presse et des médias ethniques du Canada (CNPMEC) et la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ).

Le sondage est-il confidentiel et anonyme?

Oui. Les renseignements fournis dans le sondage sur le journalisme face à la haine en ligne sont totalement confidentiels et anonymes. Recrutée pour élaborer et mener le sondage, la société d’études de marché Ipsos garantit la protection de vos données et de vos renseignements personnels, assurant le traitement rigoureusement confidentiel de toute information transmise au moyen du questionnaire. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter la politique mondiale d’Ipsos relative à la confidentialité et protection des données personnelles. Les résultats du sondage seront présentés sous forme compilée uniquement, et vos réponses resteront confidentielles.

Je n’ai pas reçu d’invitation pour participer au sondage. Puis-je tout de même y répondre?

Cette étude s’adressait à tous les journalistes et professionnels des médias canadiens en activité. Le sondage, qui se déroulait du 27 septembre au 13 octobre 2021, est maintenant terminé. Nous vous invitons à participer au forum virtuel #CestAssez – Défendons le journalisme et la démocratie, le 9 novembre, pour en savoir plus sur les résultats de l’étude.

J'ai reçu plus d'une invitation à ce sondage, dois-je le compléter plus d'une fois?

Il est important que le sondage soit complété par le plus grand nombre de répondants possible. Pour atteindre cet objectif, nous avons demandé à de nombreuses associations de partager le sondage. Par conséquent, il est possible que vous ayez reçu cet e-mail de plusieurs associations. Si tel est le cas, veuillez répondre au sondage qu'une seule fois.

Quand puis-je répondre au sondage?

Le sondage sur le journalisme face à la haine en ligne sera ouvert pour une période de deux semaines, du 27 septembre au 13 octobre 2021.